china-army-jjrio-galerie-art-deco-auray-armee-chinoise-exclusif

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Même avec un emploi du temps professionnel assez chargé, je reviens vers vous afin de faire un point dans le cadre de la remise en sécurité de l'artère la plus fréquentée de notre commune.

En effet, lors de notre rencontre avec Monsieur le Conseiller Départemental Monsieur Szczurek, nous sommes resté en contact afin de réaliser un courrier qui se devait résumé nos revendications, l'objectif était de répondre aux attentes des riverains et de recenser les actions passées.

Le courrier finalisé, celui-ci est parti le 10 février à l'intention de Monsieur le Président du Conseil Général Monsieur Michel Dagbert vous trouverez ci-joint une ébauche :

*********************************************************************************************************************************************************************************

Monsieur le Président,



J’aimerais par la présente vous sensibiliser fortement à la situation difficile vécue par les habitants de la rue Lamendin à Evin-Malmaison. Constitués en association, une vingtaine d’entre eux m’a saisi quant à la dangerosité de cet axe départemental sur lequel le flux routier est permanent et particulièrement dense.

 

Se posent donc plusieurs problèmes, et notamment la vitesse excessive de certains conducteurs, ou le manque de places de stationnement prévues sur cette route vieille de plusieurs décennies qui n’a jamais été réaménagée.

 

Les habitants de ce quartier avaient à l’époque alerté madame Van Heghe, qui les avait manifestement renvoyé vers la municipalité qui s’était déclaré incompétente pour intervenir sur l’aménagement d’une route départementale.

 

La situation est aujourd’hui difficile pour les riverains, qui craignent de nouveaux accidents.

 

Ils sont tout à fait disposés à en discuter à l’occasion d’une réunion avec les services de la ville d’Evin-Malmaison et ceux du Département.

 

Je suis à votre disposition pour évoquer ce sujet avec vous ou avec votre vice-président à la voirie départementale.


Je vous prie de recevoir, monsieur le Président, l’expression de toute ma considération.

***********************************************************************************************************************************************************************************

1 mois s'est écoulé, j'ai relancé Monsieur le conseiller déparmental, et j'apprends que le courrier envoyé serait manifestement perdu dans les locaux du département.....

La perte de ce courrier nous étonne tout de même un peu !!!!

Monsieur Le conseiller départemental a renvoyé le courrier qui repart avec un accusé de réception, ci-joint une copie :

courrier lamendinv3-page-001

 

Le lien en Pdf à télécharger : courrier_d_partement_lamendin

J'ai décidé d'écrire ce message afin que la vérité se sache. Ma seule ambition était de garantir notre sécurité. Nous sommes une petite association qui cherche à venir en aide sans relâche à nos voisins, à nos amis, avec qui nous avons partagé des liens fraternels, et cela depuis un samedi 15 mars 2014. Nous avons prouvé que l'union faisait la force, nous n'avons rien lâché. Nous n'avons pas cédé à différents chantages ou avantages, même avec les épreuves que nous avons vécues.

A priori la municipalité aurait prévu de réaliser des aménagements pour la Rue Lamendin et la Rue Basly, à mon niveau aucune information ne met parvenu. Nous constatons encore que la communication laisse à désirer, faut-il qu'il y est encore une volonté des pouvoirs publics de faire bouger les choses. Je pense que non !

Si nous n'avions pas fait cette manifestation, si cette association n'avait pas vu le jour, si ce blog n'existait pas avec ces 28 300 visiteurs. Je peux vous garantir qu'avec le peu d'expérience que je possède, nous serions toujours dans la même situation. Quand d'autres se plaignent depuis des décennies pourquoi n'avoir rien fait ! Nous avons agi même si nous ne sommes pas natifs d'Evin Malmaison.

 

" La volonté fait les grands hommes : réussir, c'est persévérer." Citation de Cécile Fée, Pensées, Paris 1832

 

 

 

 

Bien à vous.

 

A. Ouazzani

 

 

 

MANIF

MANIF 2

 

DSCF2710

 

DSCF2704