Bonjour,

 Hier soir vers 17h30, deux véhicules qui roulaient sur la départemantale RD161E2 en contre sens l’un en direction d’Evin Malmaison et l’autre  en direction de Courcelles Les Lens se sont percutés (avant le pont de la Deûle, à côté de l’entrée de la Société STB Ambre), l’un des deux véhicule accidenté était une voiture sans permis. Les automobilistes étaient en état de choc, en particulier dans le véhicule sans permis, où ils étaient resté bloqués.

Sans titre

A mon arrivée sur le lieu, j’ai décidé de coordonner et de mettre en sécurité les deux personnes avec un couple de jeunes gens déjà présent sur les lieux ( les victimes résident dans la cité Cornuault d'Evin Malmaison) jusqu'à l’arrivée des forces de l’ordre et des pompiers, les victimes étaient restés dans le véhicule sans permis, la voiture se trouvait au milieu de la route, les automobilistes continuaient à circuler comme si rien ne s’était passé personne n'a chercher a leur venir en aide.

 

20151224_181827

 

Au moment où j’écris ce message j’ai une pensée pour cette personne âgée et sa fille qui était bloqué un soir de reveillon de Noêl dans un véhicule accidenté au milieu de cette foule d’automobiliste,  j’espère qu’elles vont bien.

 Environ deux heures après la route a pu être dégagé, et les occupants du véhicule sans permis ont été pris en charge par les pompiers.

 Pour ma part je suis resté jusqu'à la fin  vers  19h30 (mouillé et gelé), après avoir commencé à mettre en sécurité les occupants du véhicule sans permis, les policiers d’Henin Beaumont m’ont demandé de rester avec eux afin de les aider à coordonner la circulation alternée, ce que j’ai fait avec plaisir même un soir de fête.

Je tiens à remercier au passage l’agent de police pour sa gentillesse et son dévouement avec qui j’ai assuré la sécurité de la zone de l’accident afin de permettre aux pompiers de prodigué les premiers soins aux victimes et aux dépanneurs de venir récupérer les véhicules accidentés.

Je souhaite également exprimer ma plus grande déception à certains hommes et femmes qui se prétendent venir en aide derrière un ordinateur, mais dans les faits il n’y a plus personnes, j’ai croisé des personnes indifférentes, même des personnes que cela a fait rire "une scène d’accident" (pitoyable ! ).

Avant mon arrivée, elles étaient déjà bloquée depuis environ 15 minutes dans leur véhicule. Les personnes qui se sont proposé de venir en aide, je peux les compter sur le doigt d’une seule main !

Je rappelle en cas d’accident qu’il faut : PROTEGER, ALERTER, et SECOURIR, et surtout composé :

SAMU : 15
POMPIERS : 18
POLICE-GENDARMES : 17
ou composez le 112,(numéro de téléphone d'urgence européen destiné aux Français à l'étranger dans la zone Europe ou aux étrangers en France)..

Si l'accident vient d'avoir lieu et que les secours ne sont pas encore présents, vous devez absolument vous ARRÊTER et PORTER ASSISTANCE aux victimes éventuelles (l'article 223-6 du Code pénal : "Non assistance à personne en danger", précise les peines encourues par "quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ni pour les tiers, il pensait lui prêter...").

 

Je rajouterai pour conclure, Aidons nous les uns et les autres, au-delà d'une action positive et citoyenne, c’est une action humaine, parce que tout personne se doit d'aider son prochain dans la limite de ces moyens, car un jour cela peut nous arriver !

 

Bien à vous.

 

A.Ouazzani

20151224_181855

20151224_181823